dimanche 17 janvier 2010

Squaremusic Awards 2009

2009 n'a pas vraiment été la meilleure des années du côté de Square Enix, toujours peu décidé à serrer la nouvelle génération dans ses bras. La sortie de Final Fantasy XIII offre bien sûr un coup de fouet à toute l'industrie du jeu vidéo (et autant à celle de la VGM, grâce à vous-savez-qui), mais uniquement à la toute fin de l'année... Il y a eu de très bonnes choses, mais bien rares tout compte fait. En vérité, la vitalité du genre est une nouvelle fois venue d'autres éditeurs. Allez, c'est parti pour mon verdict comme toujours tout ce qu'il y a de plus subjectif :

Bande originale de l'année
Sont nominées :
- Final Fantasy Crystal Chronicles Echoes of Time
- Final Fantasy Crystal Chronicles The Crystal Bearers
- Final Fantasy VII Advent Children Complete
- Hikari no 4 Senshi -Final Fantasy Gaiden-
Et le vainqueur est :
- Final Fantasy Crystal Chronicles The Crystal Bearers

Ah ça ! Que du Final Fantasy. C'est à cela qu'on reconnaît les années peu productives en terme de sortie, pas vrai ? Enfin, ce n'est pas pour autant que les jeux sont mauvais, encore moins les compositeurs. Les initiés à l'équipe sonore de Square Enix connaissent bien Hidenori Iwasaki, qui a montré toute l'étendue de son talent sur Front Mission 4 et, SURTOUT, 5. Si vous ne connaissez pas l'OST de ce dernier, je vous la conseille très chaleureusement. Cependant, Iwasaki n'a jamais vraiment percé au grand jour, faute de jeux plus prestigieux à son actif. La sortie de FFCC The Crystal Bearers est donc le moment idéal pour montrer qu'il n'a rien d'une mauviette. Et, devinez quoi, c'est un coup double puisque le jeu marque aussi l'arrivée sous les projecteurs de Ryô Yamazaki, son premier grand travail en tant que compositeur et non plus programmeur ! Sans Kumi Tanioka, la série Crystal Chronicles a-t-elle autant d'intérêt ? Mille fois oui ! Iwasaki et Yamazaki ont créé une vraie merveille : une bande originale en dynamite, riche de nombreux styles et en grande partie acoustique... Un rayon de soleil qui réchauffe le cœur.

Album arrangé de l'année
Sont nominés :
- Love SQ
- Piano Collections Kingdom Hearts
- Sanctuary / The Star Onions
- Star Ocean: The Last Hope Arrange Soundtrack
Et le vainqueur est :
- Sanctuary / The Star Onions

Victoire par K.O., je le crains. Attentif aux réactions des fans de Final Fantasy XI, le compositeur Naoshi Mizuta a décidé de produire un nouvel album arrangé d'un genre totalement différent du premier : finie l'electro-pop sympathique mais quelque peu superficielle, place à la beauté simple mais enveloppante des instruments acoustiques. Sanctuary est un trésor que l'on garde près de soi quand la douce brise nous caresse délicatement la peau, les jours de soleil. C'est le souffle apaisant d'une promenade imaginaire dans Vana'diel, arrangée avec un grand talent par Takahito Eguchi (vous, ici ?!), Masato Kôda, Masakazu Sugimori et Naoshi Mizuta, une bande d'amis qui aime ce qu'elle fait. Difficile de ne pas se laisser emporter, mais je crois bien m'être déjà assez étalé sur le sujet. Un petit mot tout de même pour le piano collections de Kingdom Hearts, fort plaisant, voire impressionnant dans certaines pistes. La paraphrase sur le thème de "Dearly Beloved" ? Ouf ! Takehiko Yamada n'est pas un amateur, si vous voulez mon avis.

Thème principal de l'année
Sont nominés :
- "Hikari no 4 Senshi Main Theme" (Hikari no 4 Senshi, Naoshi Mizuta)
- "The Legend Begins" (SaGa 2 Hihô Densetsu, Uematsu/Itô)
- "Main Theme" (FFCC Echoes of Time, Kumi Tanioka)
- "The Sacred Haven" (FFCC The Crystal Bearers, Hidenori Iwasaki)
Et le vainqueur est :
- "Hikari no 4 Senshi Main Theme"

J'aimais bien le principe de la catégorie "thème principal" déjà utilisé l'année dernière, alors nous y voilà une nouvelle fois... avec une excellente surprise de la part de Naoshi Mizuta. Alors que d'habitude, il n'est pas vraiment très fort pour les mélodies, le thème principal de Hikari no 4 Senshi est particulièrement bien trouvé. La bande originale elle-même est bonne mais sans plus, faute de profondeur... Par contre, cette piste est vraiment marquante, épique comme à l'époque des RPG old school. C'est d'autant plus étonnant quand on sait que Mizuta n'a pas connu l'époque NES/SNES en tant que compositeur, preuve qu'il est capable de s'approprier un monde auquel il n'a a priori jamais pris part. Qui plus est, c'est un plaisir de l'entendre dans un projet qui ne porte pas le nom de Final Fantasy XI.

Déception de l'année
Sont nominés :
- Blood of Bahamut
- SaGa 2 Hihô Densetsu Goddess of Destiny
- Star Ocean: The Last Hope
Et le vainqueur est :
- Star Ocean: The Last Hope

Il ne pouvait en être autrement. SaGa 2 est plaisant mais trop en retrait, certes, Blood of Bahamut nage dans l'ordinaire, d'accord, mais ils sont . Oui, . A un niveau acceptable. Au-dessus de la moyenne. Malgré leurs défauts ils conservent toute notion de dignité. On ne peut pas en dire de même de Motoi Sakuraba : je ne le pensais pas capable de sombrer plus bas encore dans la médiocrité, mais c'est arrivé. Après la bande originale prodigieuse de Star Ocean 3, remplie d'idées et de surprises, il y avait le bref espoir de trouver dans le 4 un souffle de réconfort après tant et tant d'OST informes. Star Ocean: The Last Hope n'a plus rien du dernier espoir, il est le naufrage par excellence. Oui, il y a une poignée de thèmes rock prog très sympathiques. Mais... Il est noyé sous des morceaux qui ne méritent même plus le titre de "musique". C'est du bruit, capharnaüm insupportable d'instruments vaseux, le néant mélodique, le vomi d'un ex-génie désormais vidé de sa substance. Avec l'espoir que l'Histoire oubliera cette funeste période dans sa carrière autrefois si géniale...

Compositeur(s) de l'année
Sont nominés :
- Hidenori Iwasaki & Ryô Yamazaki
- Naoshi Mizuta
- Kumi Tanioka
Et le vainqueur est :
- Hidenori Iwasaki & Ryô Yamazaki

Pour le travail formidable qu'ils ont accompli sur FFCC The Crystal Bearers. J'espère sincèrement que ce jeu va leur permettre de gagner en célébrité, car ils le méritent absolument. On a longtemps cru que Iwasaki était le compositeur principal, mais en réalité, Yamazaki a autant travaillé que lui (si ce n'est plus !). Pourtant, comme Noriko Matsueda et Takahito Eguchi en leur temps, ils arrivent à composer un ensemble cohérent, qui s'assume totalement même s'il verse dans un style complètement inattendu. FFX-2 balayait l'horizon d'attente de la série, Crystal Bearers fait de même. L'esprit acoustique du premier Crystal Chronicles est respecté dans plusieurs thèmes, mais pour le reste, ça déménage quand même bien plus ! Quel talent !

Prix de l'impatience 2010 et plus
Sont nominés :
- Final Fantasy Versus XIII (Yôko Shimomura)
- Final Fantasy XIV (Nobuo Uematsu)
- Nier (compositeur encore inconnu)
- The 3rd Birthday (Yôko Shimomura)
Et le vainqueur est :
- Final Fantasy XIV (Nobuo Uematsu)

Soyons bien clairs : j'ai volontairement omis Final Fantasy XIII car ce ne serait pas du jeu, et le jeu est sorti en décembre au Japon. Plus que quelques jours avant la sortie de la bande originale, mais je considère qu'il est préférable de la disqualifier pour le moment, et laisser place à des jeux pour lesquels l'impatience est moins palpable. Même chose avec Kingdom Hearts: Birth by Sleep qui vient à peine de sortir (et dont les nouvelles compositions sont formidables). Mon choix se porte finalement sur ce plaisir mêlé de surprise : le retour de Nobuo Uematsu sur sa série. Il a terminé l'écriture des musiques fin novembre, mais le jeu n'a toujours pas de date de sortie alors il faudra attendre avant de découvrir l'intégralité de son oeuvre. Tout ce qui a été révélé jusqu'à présent est empli de ce charme unique, une musique orchestrale belle et gracieuse. Ceci dit, Versus XIII et Nier méritent tout autant d'être impatient... Et ce même si le premier a très peu de chances de voir le jour en 2010.

Aucun commentaire: